logo H&L
 
Herman & Laura



Herman

1995. Mon diplôme de traducteur en poche, je rejoins pour un an le service presse de la chaîne télévisée VTM. Mes connaissances linguistiques s’y révèlent très utiles pour décrypter les flux vidéo étrangers.

Après cette brève incursion dans l’univers médiatique, je deviens chef de projets dans divers bureaux de traduction belges. Pendant 15 ans, j’y découvre toutes les facettes du secteur de la traduction : le contact avec une clientèle nombreuse située aux quatre coins du monde, la gestion de projets souvent complexes et l’apprentissage de nombreux logiciels. Une préparation idéale pour l’étape suivante.

2011. Me voici traducteur indépendant, sous la dénomination Alta Verba, qui connaît un succès immédiat. Cependant, je ne me limite pas à la traduction, puisque les éditions Lannoo acceptent de me publier : un premier livre, puis un deuxième… et aujourd’hui mon septième opus, paru en avril 2016.

Un an plus tôt, l’un de ces ouvrages est même édité en chinois. Mieux : en novembre 2015, l’Université des études internationales de Shanghai (SISU) me fait l’honneur de m’inviter à donner cours de néerlandais à un groupe d’étudiants chinois qui ont choisi d’étudier la langue de Vondel. Une expérience unique !

Laura

En 2005, je décroche ma licence en traduction à l’Institut Libre Marie Haps. J’obtiens ensuite, à l’Université de Gand, un master complémentaire en communication multilingue en entreprise. Seule étudiante francophone de la promotion, je me plonge avec délices dans la culture flamande. L’occasion rêvée d’approfondir mes connaissances en marketing, en communication, en droit commercial, etc.

Alors qu’on me propose un poste de traductrice dans un cabinet ministériel, je préfère participer au programme « Explort » de l’Awex, l’Agence wallonne à l’Exportation. Après une formation en commerce international, j’ai la chance de partir plusieurs mois en Inde développer les activités d’une entreprise belge de biotechnologie. Une expérience à recommander !

De retour en Belgique, je deviens chef de projets, chargée de gérer les missions de traduction et d’interprétation dans des bureaux de traduction. Graduellement, on me confie des tâches de révision. Très vite, ce nouveau métier m’occupe à temps plein car les clients – surtout des multinationales réputées – sont ravis des textes passés entre mes mains. Bientôt, je révise les textes d’une cinquantaine de traducteurs francophones. J’y gagne un surnom : Roberta, en référence au célèbre dictionnaire.

En juillet 2014, je m’installe comme traductrice et réviseuse indépendante. Moins d’un an et demi plus tard, je crée ma société : Fontaine de Mots.



Herman & Laura

Fin 2015, nos chemins se croisent grâce à la Chambre belge des Traducteurs et Interprètes.
 
La similitude de nos parcours – assez atypiques – de chefs de projets (re)devenus traducteurs nous saute aux yeux. Nous en conservons une vision globale du secteur de la traduction et l’habitude de gérer des projets complexes dans des délais serrés. Très vite, nous nous découvrons de nombreuses valeurs et exigences communes (précision, flexibilité, rigueur, passion pour notre métier, respect de nos partenaires…), au point que l’idée de nous associer nous apparaît comme une évidence.
 
Nous voulons répondre aux besoins des entreprises en leur proposant un duo de traducteurs professionnels qui ont une approche innovante de la traduction et entendent jouer la carte de la qualité et de la transparence.
 
H&L voit donc le jour le 22 février 2016 : un duo de professionnels, l’un néerlandophone et l’autre francophone, qui unissent leurs forces au service des entreprises, entourés d’un réseau de partenaires de confiance.




Rédaction : Laura Fontaine de Ghélin
Relecture : Dominique Jonkers